Un week-end en amoureux à Lyon

Pourquoi partir en week-end en amoureux en février ?

Le mois de février est – pour celui qui ne skie pas et ne part pas sous les tropiques – un mois plutôt maussade où le printemps parait encore bien loin et l’hiver sans fin… Noël et le nouvel An sont passés laissant un brin de nostalgie dans l’air… unique consolation : il y a moins de jours et le 14, c’est la Saint-Valentin ! 

Alors Hop ! On se programme un week-end hors de la maison histoire de s’aérer et se faire un petit week-end cosy loin de notre train-train quotidien !

Bon de notre côté, Jeannot et moi ne pouvions organiser ce week-end exactement le 14 donc on l’a avancé la semaine d’avant, ce qui nous a permis de ne pas nous faire « pigeonner » dans les restaurants. Héhé !
Notre destination du week-end -> Lyon : on ne connaissait pas du tout et c’est situé à moins de 3h de route de Montpellier.

Après de multiples recherches sur AirBnb, on s’est dégoté un petit appartement à la frontière du 3ème et 7ème arrondissement. Son style cocon et rétro collait parfaitement à notre envie du moment. Un peu insolite, bien situé ( près de parking) et pas trop cher (50€ la nuit), voilà de quoi nous satisfaire. Une fois les formalités effectuées, reste plus qu’à trouver nos activités :-).

Planning de notre week-end à Lyon en amoureux :

Notre arrivée à Lyon eut lieu le vendredi soir après 3h de route. On était un peu exténué et l’envie de changer d’air était vraiment pesante. Notre hôte nous a alors accueilli avec le sourire malgré notre léger retard (de 25 min, rien que ça :-/). Elle nous a fait la visite de son petit appartement situé au 4ème étage d’un immeuble sans ascenseur mais très charmant et en très bon état. On était ravi.

Comme il était près de 21h et que nous n’avions toujours pas mangé, elle nous a indiqué une adresse que je vous recommande chaudement : le Tibouren. Un restaurant dont l’aspect extérieur ressemblait plus à un bouiboui pas très engageant mais quelle ambiance !
Alors oui, il faut se dire que pour avoir son intimité, ce n’est peut-être pas le meilleur endroit : les tables sont si proches que l’on peut partager une discussion avec les voisins. Cette promiscuité avec les autres clients ainsi qu’avec la cuisine et le chef en fait un lieu tout à fait atypique, genre « concept bonne franquette » .

Le repas a été au-delà de nos espérances…
… En grande partie grâce au service irréprochable et original du chef qui nous a détaillé la carte et des techniques culinaires qu’il utilise pour confectionner chaque plat ! J’avais jamais vu ça, ça donnait à peu près ceci : «  Alors nous allons préparer ces petites cuisses de caillettes en faisant doucement rôtir la peau qui libérera ainsi son jus. Ce dernier servira à la cuisson des petits pois qui ont été préalablement marinés avec des petits oignons et du vinaigre de vin blanc bio etc etc « … Les plats étaient à la hauteur de ce que le cuistot avait avancé. On a super bien mangé et ça faisait du bien.

Samedi Matin : Balade en vélo sur les berges du Rhône

On avait beaucoup entendu parlé du nouveau quartier Confluence et de son magnifique musée aux allures de vaisseau spatial. Nous avons donc emprunté les vélos de la ville pour nous y rendre par les berges aménagées le long du Rhône ( Tiens, il y a des piscines à ciel ouvert sur le chemin :-) ). La balade fut sympa malgré le froid et le vent qui rendait le pédalage plus difficile. Une fois arrivés, nous avons pu admirer la beauté du magistral musée mais n’avons pas fait de visite. On souhaitait simplement se balader dans ce quartier en devenir dont tout le monde parlait…
Mouais… C’était un peu décevant car si quelques bâtiments méritent vraiment le coup d’oeil, ils font face à une ancienne zone industrielle dont le défrichage en cours n’en donnait pas une très belle image. On a continué à marcher jusqu’à l’immense centre commercial de confluence et avons pris un tram direction -> le Mama Shelter !

Un repas au Mama Shelter de Lyon

Quel privilège de se trouver dans des endroits tels que le Mama Shelter ! Ambiance jeune et hype, décoration originale, repas copieux, simples mais aux recettes recherchées. Mention ++++ pour le Baby-Foot créé pour 8 participants ! Sisi, c’est vrai :-)

En savoir plus sur le Mama Shelter

Visite insolite des pentes de la Croix Rousse avec « PapyArt »

Papyart est ce qu’on pourrait appeler un » vieux de la vieille » qui organise des visites dans le célèbre quartier de la Croix Rousse. Son crédeau : la sérigraphie !
Voici l’intitulé de sa visite :  » La Croix Rousse à travers la sérigraphie et les mouvements libertaires »… Enfin un truc comme ça. Ce thème m’a semblé rigolo et je nous ai inscrit pour la visite de 15h. Le lieu du rendez-vous : le Lavoir Public. Un ancien lavoir réhabilité en centre culturel/ club/salle de théâtre > Un lieu insolite comme on les aime. Une fois arrivé, on se rend compte que la visite est très prisée vu le nombre de personnes présentes. On a alors déambulé dans la Croix Rousse, parcouru les typiques traboules, découvert les histoires des bâtiments à travers les mouvements libertaires des Canuts, des anarchistes, des habitants du quartier, des étudiants des Beaux-Arts… Le tout avec l’humour d’un vieux briscard fier de nous exposer les affiches sérigraphiées originales associées aux différents mouvements contestataires. Ce circuit de 2 heures se terminait dans son petit local où bières et thés nous ont été proposés.

On a bien aimé cette petite visite à laquelle nous n’étions pas du tout préparé ( Je n’arrivai plus à me rappeler de son intitulé ! ) Effet surprise jusqu’au bout !

 

Retour à l’appart’ par le centre ville

Nous avons ensuite continué la visite de Lyon en passant par les rues commerçantes pavées et les grandes places de la ville (Bellecour, place des Jacobins etc…). Nos pieds commençaient à fatiguer donc on est vite rentré – et puis tous les bars et salons de thé étaient remplis donc pas moyen de s’installer ! Le soir, nous avons mangé dans un restaurant bio nommé la Tabl’ature proche de notre appartement. Si le cadre n’avait pas le charme d’un véritable bouchon Lyonnais, les plats étaient simples, bios et bons.

 

Un dimanche à Lyon sous la pluie

Le lendemain matin, la pluie nous a empêché de bouger. Nous avons tout de même bravé ce mauvais temps pour aller visiter le « Vieux Lyon ». Très beau quartier médiéval avec ses rues pavées, ses petits bouchons typiques lyonnais aux intérieurs rustiques et conviviaux, les devantures des magasins qui ne semblaient pas avoir changé depuis des siècles… On s’est régalé en dégustant les spécialités locales ( quenelles, saucisson Lyonnais, Saint-Marcelin… ). Après une courte balade et un bon repas, il était temps de rentrer !

A faire la prochaine fois :

  • La Basilique ND de Fourvière, donc
  • Le Parc de la Tête d’Or
  • La visite du Musée des Confluences
  • Et bien d’autres bouchons, musées et galeries…
  • Une séance dans l’un des Spas de la ville

En tout cas, je vous recommande vivement de programmer un long week-end à Lyon. La ville n’a rien à envier à la capitale et vous serez enchanté par son histoire, son folklore et son identité si particulière. Nous ne nous y attendions pas et ce fut une belle expérience.

A Bientôt !


About admin

view all posts

Le Blog à Jeanette créé / édité par Jeanette, webmaster à Montpellier, fan de la vie culturelle de sa ville, de déco, de sortie entre amis, de découvertes artistiques et autres facéties du Web.